vendredi 3 février 2017

Bien entretenir son enfumoir

Enfumoir qui fume sur un toit de rucheL'enfumoir est un des outils les plus utilisés en apiculture. Encore faut-il qu'il s'allume bien et ait un bon tirage pour produire une fumée dense et froide. Pour améliorer son allumage et son bon fonctionnement voici quelques astuces faciles à mettre en oeuvre.


Entretien de l'enfumoir :


Profitez de l'hiver pour faire un bon entretien de votre enfumoir. Vous ne vous en rendez pas compte mais au fil des utilisations, votre enfumoir s'encrasse et se couvre d'une couche de suie qui en brûlant forme de la calamine sur toute la surface intérieure.

Pour améliorer son fonctionnement, enlever cette couche est indispensable.

Comment retirer la couche de suie?


Procurez-vous un chalumeau ou un décapeur thermique ainsi qu'un vieux tourne-vis plat d'une bonne épaisseur.

La première opération consiste à chauffer la suie dans l'enfumoir à l'aide du chalumeau ou du décapeur thermique. La suie va se ramollir mais ne brûlera pas.
Enfumoir qui fume sur un toit de ruche

La deuxième opération est de gratter cette suie avec le tourne-vis. Chaude, elle est collante et il est nécessaire de souvent essuyer le tourne-vis avec un chiffon ou du papier journal.

Recommencer l'opération de brûlage et de grattage à plusieurs reprises. Pensez aussi à nettoyer la tête de l'enfumoir et surtout le trou par lequel s'échappe la fumée.

Quand tout est terminé, nettoyer aussi la partie de l'enfumoir sur laquelle s'ajuste la tête afin d'assurer une parfaite étanchéité. Du papier de verre fait l'affaire.

Vous verrez ce remède est souverain. Votre enfumoir s'allumera plus facilement et vous permettra de visiter plus facilement vos colonies. 

Vérifiez le soufflet :


Cette partie de l'enfumoir constitue son point faible. Vérifier s'il est ben étanche. En cas de petite déchirure, une réparation avec de la toile isolante est possible mais cela restera un pis-aller.

Sur certains modèles, malheureusement de plus en plus rares, il est possible de remplacer le soufflet.

Le combustible

 Un bon combustible est celui qui s'allume facilement, brûle longtemps et ne produit pas de goudron. Idéalement, il produit une fumée qui n'est pas irritante pour l'apiculteur.

Que pouvez-vous utiliser comme combustible?

 Du carton (de préférence sans colle), du foin coupé, des granulés achetés dans le commerce, du bois bien sec, (en petites quantités), des pommes de pin. A vous d'essayer et de trouver des produits qui répondent aux qualités ci-dessus.

Pour faciliter l'allumage, certains emploient des allume-feux ou encore font démarrer la combustion avec un chalumeau.

Et voila, je vous souhaite de bonnes visites de vos ruches.

_____________________________________________________

Autres articles:


 Dix erreurs fréquentes des débutants en apiculture 





Que faire d'une colonie agressive?





La mini plus pour l'élevage des reines




________________________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire