vendredi 31 mars 2017

Bien poser des ruches pièges

 Ruche attachée dans un arbre Piéger les essaim est une activité utile et qui permet d'obtenir de nouvelles colonies facilement. Ne croyez pas qu'il s'agit d'une affaire de spécialiste. Il y a cependant des règles à respecter pour que l'opération soit couronnée de succès. Pour savoir quand et comment vous y prendre, je vous invite à lire l'article sur le piégeage des essaims et la pose de ruches pièges.



Quel matériel utiliser?


La ruche


Pour que le piégeage puisse réussir, je vous conseille d'utiliser du matériel ancien. Une ruche ou une ruchette ayant été utilisée au moins une saison est préférable. Surtout ne retirer pas la propolis qui va attirer les abeilles.

Pour raviver les odeurs, il est recommandé de passer les parois de la ruche au chalumeau pour que les odeurs soient fortes.

Si vous ne disposez pas de ruches déjà utilisées, procurez-vous de la propolis et frottez-la sur les parois intérieures de la ruche. Certains utilisent de l'attire essaim.

Contenance de la ruche


Une ruchette 5 ou 6 cadres est suffisante mais vous pouvez aussi utiliser un ruche dix cadres.

Quand placez les ruches pièges?


L'idéal est de placer les pièges un peu avant la période d'essaimage. Selon votre région vous pourrez commencer en mars. Chez moi les essaims commencent en mai voire fin avril, les ruches pièges seront donc placées pour la mi-avril au plus tard.

Il vaut mieux placez les ruches trop tôt que trop tard.

Comment procéder?

Des cadres bien noirs


Ne placez pas votre ruche piège vide. L'idéal est de mettre deux vieux cadres bien noir dans la ruche. Placez-les en rives. N'en mettez pas plus que deux pour éviter d'avoir des infestations par la fausse-teigne. Evitez aussi d'utiliser des cadres qui contiennent du miel car il attire des fourmis.

Des cadres avec amorces


Entre vos deux cadres noirs placés en rives, disposez des cadres déjà utilisés avec des amorces de cires. Le but de ces cadres est d'éviter les constructions anarchiques que pourraient faire les abeilles.

Où placer les ruches pièges?


Dans la nature


L'idéal est de placer des pièges à des endroits où vous avez déjà récupéré des essaims. Souvent ces endroits donneront des essaims les années suivantes.
Ruche attachée dans un arbre
Evitez de placer des ruches pièges près du rucher d'un apiculteur. Il ne serait pas content de votre pratique. Mettez-vous à sa place.

Choisissez des endroits calmes, pas à proximité des lieux de passage pour des raisons de sécurité des passants. Evitez aussi les endroits trop en vue car vous risqueriez de voir disparaître vos ruches.

Placez vos ruches pièges en hauteur à une hauteur d'un mètre cinquante deux mètres sur un support solide et fixe, à l'abri du vent et des curieux. Choisissez une exposition vers le sud ou l'est.

Près de votre rucher


Ne placez pas vos ruches pièges trop près du rucher. Le mieux est entre 50 et deux cents mètres du rucher. Moins si vous placez le piège derrière une haie.

Visites


Une fois votre matériel placé, le mieux est de le visiter régulièrement, tous les deux ou trois jours. Regardez s'il y a des visites. N'intervenez pas trop vite car les premières visites sont l'oeuvre d'abeilles éclaireuses qui viennent bien avant l'essaimage. Il ne faut surtout pas les déranger. C'est la raison pour laquelle il faut placer les ruches pièges avant le début de l'essaimage.

Attendez qu'il y ait un va-et-vient caractéristique pour être sûr que la ruche est habitée par une colonie. Un signe qui ne trompe pas est la rentrée de pollen.

La récupération de l'essaim

La méthode

Il y a deux façons de pratiquer:
  • récupérer la ruche entière 
  • transférer les cadres dans un ruche de transport
Les deux méthodes sont valables. C'est un choix qui dépend surtout du matériel dont vous disposez et de votre volonté de laisser le piège en place ce qui est recommandé en début de période d'essaimage.

De toutes façons, faites le transfert à la tombée de la nuit pour éviter de perdre trop de butineuses.

Le transfert


Si votre rucher est à plus de trois kilomètres, vous pouvez installer la ruche directement. 

Dans le cas contraire, prévoyez une mise en cave de trois jours pour désorienter les abeilles ou le transfert à plus de trois kilomètres pendant trois semaines avant de ramener la colonie à votre rucher.
_________________________________________________________________________________
Et vous, comment vous y prenez-vous?

Autres articles:

   La prévention de l'essaimage






    Comment diviser une colonie



 

    Entretenir son enfumoir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire