mardi 19 avril 2016

Retirer les hausses à miel

Vous avez mis vos hausses sur les ruches, une première puis une deuxième. Dans cet article, vous allez apprendre comment identifier le bon moment pour le retrait des hausses en vue de la récolte de miel et aussi comment procéder.

Mis à jour le 14 juin 2018    

Le retrait des hausses:

Pour retirer les hausses, il faut s'assurer que le miel est suffisamment sec c'est à dire qu'il a moins de 18 % d'humidité. C'est important car la conservation d'un miel humide sera problématique. En effet, il risque de fermenter et de devenir impropre à la consommation. Une fois le miel récolté, il n'est plus possible de diminuer le taux d'humidité.

Certains miels risquent aussi de cristalliser dans les alvéoles surtout si les nuits sont froides. C'est le cas du miel de colza.

Vous avez compris, il vous faut choisir le bon moment pour retirer les hausses.

Comment déterminer le taux d'humidité du miel?

Voici la bonne question.

Pourcentage de cellules operculées:

Les abeilles par leur ventilation assèchent le miel. En principe, lorsqu'il est suffisamment sec, les abeilles operculent la cellule. On considère que le miel est en dessous de 18 % d'humidité quand 80% des cellules de la hausse sont operculées.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il vaut mieux retirer les hausses après trois ou quatre jours de mauvais temps.

Mesurer avec un réfractomètre:

Refractometre
Réfractomètre
Il existe un instrument, le réfractomètre qui mesure le taux d'humidité du miel. Il faut l'utiliser avant de récolter car répétons-le, il est impossible de sécher du miel une fois extrait.

Pour mesurer le taux d'humidité, placez un peu de miel sur la vitre de l'appareil et faite une lecture en plaçant votre oeil dans le viseur. Vous avez la lecture en direct. Faites plusieurs mesures sur plusieurs cadres en désoperculant une ou deux cellules.

Attention, il faut que le réfractomètre soit correctement étalonné. A cette fin, vérifiez-le avec un appareil dont on est sûr de l'étalonnage. Cela fait partie des services offert par votre groupement apicole.

Achetez maintenant un réfractomètre pour le miel.


Que faire si le miel est trop humide?

Dans ce cas, une seule technique: la déshumidification.

 Empilez les hausses à déshumidifier et placez sur la dernière hausse une hausse vide. Sur celle-ci, placez un couvre-cadre muni d'un ventilateur qui évacue l'air vers le haut de façon à créer un courant d'air forcé du bas des hausses vers le haut. A proximité de la base des hausses qui doivent être surélevées par rapport au sol, branchez un déshumidificateur électrique pour diminuer le taux d'humidité de l'air de la pièce. Vous avez intérêt à procéder dans une pièce sèche et pas trop grande pour sécher rapidement l'air. Le séchage n'est pas rapide et peut prendre deux à trois jours. Pensez à vider régulièrement le bac à eau de votre déshumidificateur. Après séchage, contrôlez avec le réfractomètre.

Voici un lien vers l'humidificateur que j'utilise avec satisfaction depuis des années.

Retirer des hausses sans abeilles.


Chasse-abeilles
Chasse-abeilles non monté sur un couvre-cadres

Pour retirer des hausses sans abeilles, il existe un dispositif très simple: le chasse-abeilles. Il s'agit d'une pièce en plastique qui est en fait un labyrinthe que l'on fixe sur un couvre-cadre percé d'un trou en son centre. Placez la hausse que vous voulez retirer au-dessus des hausses ou sur le corps de ruche s'il n'y a qu'une hausse.

Installez le chasse-abeille en dessous de la hausse à retirer avec l'ouverture du couvre-cadres vers le haut. Ainsi la majorité des abeilles de la hausse attirées par les phéromones de la reine vont descendre et ne pourront plus remonter à cause du labyrinthe. Normalement en 24 h, vous avez vidé la hausse de ses abeilles.


Dessin du chasse abeilles sous la hausse















Et en fin de saison?

Le problème se pose autrement en fin de saison. En effet, il ne faut pas retirer la hausse quand elle est operculée mais plutôt quand il n'y a plus de miel qui rentre.

Il est important de retirer la hausse au bon moment car trop tôt, ce n'est  pas bon car quand vous mettrez les hausses à lécher, les abeilles vont y stocker du miel. Trop tard, ce n'est pas bien  non plus car vous perdez du temps pour commencer le traitement d'été contre le varroa. En cas de mauvais temps, les abeilles risquent aussi de consommer une partie de la récolte.

Observer le mouvement de abeilles:

Ce n'est pas une certitude mais permet de détecter la fin de la miellée.

Attendre la fin des floraisons:

Après le tilleul ou les épilobes ou les catalpas ou .... je ne sais quoi dans votre région, vous pouvez retirer les hausses. C'est finalement assez empirique.

Regardez sur internet:

Vous n'y trouverez pas la fin des floraisons mais de plus en plus d'apiculteurs installent une balance sous leur ruche et publient les résultats sur internet. Tapez "Ruche balance et le nom de votre région" et vous trouverez certainement une balance installée pas loin de chez-vous.

En général, le site est agrémenté d'un graphique avec le poids quotidien. Attendez deux jours consécutifs sans prise de poids, recoupez avec le mouvement des abeilles et les floraisons et vous saurez quand la miellée est finie dans votre région.

Voici le site avec la balance de Louvain-la-Neuve.
_______________________________________________________________________________
Autres articles:


Reine avec sa cour

 Marquer une reine 

 

Essaim dans un arbre

Récupérer un essaim


Abeille qui lit


Cadre de miel

Les produits de la ruche 


___________________________________________________

Et vous, quelle méthode utilisez-vous pour déterminer le meilleur moment pour retirer les hausses?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire