vendredi 21 octobre 2016

La température dans la ruche

Abeilles qui ventilent sur la planche de vol
La température d'une ruche est un élément important d'une part pour la survie des abeilles en hiver mais aussi au printemps, pour le développement et l'éclosion des larves d'abeilles. Voici comment les abeilles font pour réguler la température dans la ruche ainsi que quelques conseils pour les aider.

Mis à jour le 13 octobre 2018        

La régulation de la température de la ruche par les abeilles est une démonstration de l'ingéniosité de la nature et en particulier, des abeilles pour apporter des solutions à des problèmes pratiques.

La ruche est un milieu clos dans lequel vit une colonie d'abeilles. A l'origine, - les abeilles sont sur la terre depuis 80 millions d'années -, les abeilles vivaient dans des trous d'arbres ou autres anfractuosités naturelles. La ruche à cadres mobiles que nous connaissons actuellement n'est apparue qu'au dix-neuvième siècle.

De tout temps, les abeilles ont dû réguler la température pour survivre durant les grands froids de l'hiver, pour assurer une température optimum au couvain et pour refroidir la ruche durant les périodes de canicules de l'été.

La température idéale:


La température idéale au sein de la ruche est de 35°C. Il faut noter au passage que la ruche qui est un milieu chaud et humide dans lequel sont stockés des sucres et des protéines parvient à rester sain. Imaginez un instant que vous placiez du pain en plein soleil avec de l'eau sucrée dans une boîte fermée ou faiblement ventilée. Vous obtiendrez rapidement des moisissures.

Dans une ruche, ce n'est pas le cas, ce qui démontre à suffisance le caractère antiseptique que possède l'abeille.

Comment font les abeilles pour produire de la chaleur?


Les abeilles peuvent produire de la chaleur en utilisant les muscles qui font bouger leurs ailes mais en maintenant celles-ci immobiles.Cette tension musculaire sans mouvement produit de la chaleur qui réchauffe la partie de la ruche réservée au couvain.

La température de la ruche pour lutter contre le varroa

Savez-vous qu'une augmentation très légère de la température est néfaste aux varroas sans déranger les abeilles? La technique est décrite dans les moyens de lutte bio-techniques contre le varroa.

Et pour le refroidissement de la ruche?


abeilles qui ventilent sur la planche d'envol
Ajouter une légende
Lorsque la température du nid à couvain dépasse les 35 °C, le développement des larves est en danger. La thermo-régulation est assurée par l'évaporation d'eau dans la ruche (réaction endothermique c'est à dire qui consomme de la chaleur). ainsi que par la ventilation. Les abeilles assurent une ventilation dans la ruche afin de faire circuler l'air de l'intérieur vers l'extérieur. Cette ventilation a un double objectif: rafraîchir l'air à l'intérieur de la ruche et évacuer l'humidité ambiante dû à l'évaporation de l'eau du miel en été. Vous pouvez d'ailleurs en cas de forte chaleur, observer les ventileuses au travail sur la planche d'envol.

Pour cette raison, il est toujours bon de prévoir un point d'eau à proximité du rucher. L'eau n'est pas seulement indispensable pour la régulation de la température de la ruche mais aussi pour nourrir le couvain.

Et en hiver?


Durant l'hiver, les abeilles se mettent en grappe c'est à dire qu'elles se serrent au milieu de la ruche pour réduire l'espace occupé. Les abeilles du milieu produisent de la chaleur en utilisant leurs muscles comme expliqué plus haut.

Régulièrement, elles assurent une rotation pour que les abeilles au bord de la grappe reviennent se chauffer au milieu . La reine bien entendu reste au chaud.

Comment aider les abeilles à maintenir la température de la ruche?


L'isolation du toit de la ruche


Le toit de la ruche est prévu pour glisser un coussin isolant entre le couvre-cadre et le toit. L'idéal est d'y placer un panneau isolant en styrodur (produit utilisé pour l'isolation des murs extérieurs des habitations). Cet isolant peut rester toute l'année: il conservera la chaleur en hiver et isolera des rayons du soleil en été.

Retenez ce dicton apicole: "La tête au chaud, les pieds au froid". S'il est important de conserver la chaleur dans la ruche, il est aussi important d'aérer le bas de la ruche pour éviter la condensation et les moisissures en hiver. N'hésitez pas à laisser entrouvert le tiroir en dessous de la ruche pour laisser une aération en hiver mais sans créer de courant d'air.

En hiver, il est conseillé de placer une petite cale en bois de 4 - 5 millimètres en dessous des pieds arrières de la ruche. Cela aide la condensation de la ruche à s'écouler vers l'avant.

On croit souvent que la question de la température dans la ruche ne concerne que la période froide. On sous-estime l'excédent de chaleur dans la ruche en raison des rayons du soleil sur le toit de la ruche. En cas de surchauffe, vous observerez que les abeilles font la barbe à l'extérieur de la ruche. En fait, l'isolation de la ruche est importante à toutes les saisons.

Vous devrez peut-être retirer le coussin isolant au moment de nourrir les abeilles. Une solution est de découper un rectangle à la dimension du nourrisseur que vous retirerez durant le nourrissement pour le replacer ensuite.

Resserrer les colonies

C'est aussi une très bonne pratique de resserrer les colonies sur 5, 6 ou 7 cadres selon la force de la colonie avant l'hiver. Vous placerez une partition pourvue d'un isolant du coté extérieur pour réduire la taille de la ruche. Resserrez avant de commencer à nourrir.

Petit truc lié à la chaleur


Vers le mois de janvier, dès que les jours allongent, la reine se remet à pondre. Il existe un moyen pour savoir si la ponte a bien repris et cela sans ouvrir la ruche ni déranger les abeilles.

Retirez le toit de la ruche et placez votre main à plat sur le couvre-cadre. Normalement si la reine est en ponte vous devriez sentir la chaleur à travers le couvre-cadre. Si vous ne sentez rien, surtout n'ouvrez pas et recommencez quinze jours plus tard. La colonie est sans doute un peu faible et redémarre lentement.

Au moment de la reprise de la ponte, c'est le bon moment pour refermer le tiroir sus la ruche afin de garder le couvain bien au chaud.

Et vous quels sont vos trucs pour aider les abeilles?

______________________________________________________________________________
Autres articles:


Ruche ouverte

La visite de printemps      



Apiculteurs ouvrant des ruches
                        
Dix conseils pour bien visiter une ruche    



Lu pour Vous: Les Routes du Miel


Deux abeilles qui échangent de la nourriture
      
Phéromones et communication des abeilles   




______________________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire