vendredi 16 décembre 2016

Huit excellentes raisons pour devenir apiculteur

abeille en gros plan sur fleurÊtre apiculteur aujourd'hui, n'est pas toujours évident. Dans cet article, je reprends les raisons qui me poussent à cet hobby. Je reconnais que ce n'est pas toujours facile mais les joies qui en découlent sont largement supérieures aux difficultés rencontrées. Je souhaite partager ces raisons avec vous.

Mis à jour le 18 mars 2018    

La passion des abeilles


Commencer l'apiculture, c'est s'engager dans un hobby très prenant. Vous le vivez à temps plein. Une des caractéristiques de l'apiculture, c'est de devoir agir au moment opportun. Ce n'est pas vous qui en décidez mais la colonie et la nature.

En ouvrant une ruche, vous découvrez un monde merveilleux dans lequel les miracles de la nature se déroulent devant vos yeux, à portée de la main. Découvrir une nouvelle reine, créer une colonie, l'éclosion d'une abeille, goûter son miel sont des moments de pur bonheur.

Je ne peux pas parler d'apiculture sans évoquer les odeurs de la ruche, un mélange de miel et de propolis que personne n'oublie. Récemment, je parlais avec une personne dont le grand-père était apiculteur. La premier souvenir que cette personne a évoqué était les senteurs de la ruche au moment de l'ouverture. Si vous en avez l'occasion, ne ratez pas cette sensation.

Apprendre l'apiculture, c'est connaître des techniques mais c'est aussi de l'expérience. Pour bien mener ses colonies, une bonne dose de bon sens alliée à la réflexion est indispensable. Il y a parfois des moments difficiles, même des découragements mais au final tellement de satisfactions surtout si vous pratiquez l'apiculture avec d'autres. Beaucoup vient de l'échange.


Récolter du miel


Les abeilles produisent du miel et les apiculteurs le récoltent. Le miel est un produit merveilleux par sa richesse sucrée, sa douceur et ses parfums tellement diversifiés. Sans apiculteurs, vous ne trouveriez plus que des miels du commerce aux origines souvent diverses. Le meilleur y côtoye le moins bon. Certains miels industriels importés n'ont de miel que le nom.

Pour avoir l'assurance de déguster un miel vrai et de qualité, la meilleure solution est de l'acheter chez un apiculteur installé dans un environnement sain.

Vous y découvrirez des miels changeants selon les saisons et les floraisons. À chaque floraison, son arôme, sa douceur ou sa force. Les couleurs des miels sont diverses aussi du miel clair de colza au miel foncé du châtaignier. À vous de choisir celui qui vous plaît. Le miel n'est qu'un des produits de la ruche.

Aider la nature


Les abeilles ne peuvent plus survivre à l'état sauvage. Il y a vingt ou trente ans, une ruche abandonnée pouvait vivre plusieurs années sans intervention. On trouvait aussi des essaims qui s'étaient réfugiés dans des troncs d'arbres et qui y prospéraient.

Aujourd'hui, malheureusement, ce n'est plus possible pour diverses raisons. Cela rend l'apiculture et donc les apiculteurs indispensables. Le rôle de l'apiculteur est de maintenir les abeilles dans la nature. C'est indispensable pour tous les bénéfices que les colonies y apportent: la pollinisation, la bio-diversité, les productions fruitières et de légumes, ...

Voir la nature autrement

Fleur de marronier
En tant qu' apiculteur, votre vision de la nature va changer. D'abord vous serez attentif aux floraisons, vous constaterez leur avance ou leur retard selon les années. L'apiculture ne s'apprend pas dans les livres mais sur le terrain. Très souvent, la nature nous dit quand il faut faire une opération dans les ruches et à ce titre les floraisons sont des indicateurs de très grandes qualités.

Vous serez aussi attentif à votre environnement, à sa diversité qui est si importante pour les abeilles. Les régions de grandes cultures avec son lot d'engrais systémiques mais aussi un manque de diversité botaniques sont des déserts botaniques pour nos abeilles.

Rencontrer des passionnés 


Être apiculteur, c'est rencontrer d'autres passionnés comme vous, d'autres "piqués" d'apiculture. Ce sont des rencontres très riches avec des gens venant de tous les milieux sociaux et de toutes les professions. Les jeunes sont enthousiastes et ont des idées. Les anciens ont de l'expérience et leurs conseils sont respectés.

Favoriser la pollinisation


Sans les abeilles, la pollinisation serait très fortement réduite. Une grande partie de la production fruitière disparaîtrait. Beaucoup de légumes seraient produits en moindre quantité et seraient de moins bonne qualité.

En Chine, suite à la désertification des pollinisateurs dans certaines régions, les arbres fruitiers sont pollinisés à la main avec un pinceau. Vous imaginez le rendement. Est-ce cela que nous voulons pour nos potagers et nos vergers?

Aider la bio-diversité


Les abeilles sont un élément essentiel de la bio-diversité. Sans insectes pollinisateurs, la pollinisation serait réduite de 90%. Par conséquent, beaucoup d'espèces florales disparaîtraient. Et à leur tour, la faune qui en dépend serait en danger à son tour. C'est un cercle vicieux.

Les engrais systémiques et les pesticides ont déjà fait suffisamment de dégâts pour que nous donnions un coup de pouce à la nature.

Partager sa passion


Quand les gens savent que vous êtes apiculteur, ils vous assaillent de questions.
C'est vrai que les abeilles sont en danger?
Que pouvons nous faire?
L'hiver, les abeilles elles dorment?
Comment faites-vous pour garder vos abeilles?

Les abeilles bénéficient d'un capital sympathie important. Répondre à ces questions et informer le public fait, à mon avis partie du rôle de l'apiculteur. La communication est essentielle. Tout l'art est de le faire avec simplicité, sans employer des mots compliqués.

Cela permet de faire passer les idées de protection de l'environnement assez facilement, de façon concrète, sans le discours théorique parfois agaçant des écologistes. Si une personne demande à venir visiter une ruche, c'est une occasion à saisir. Avec un peu de chance et beaucoup de ferveur,  on transmet la passion. Les apiculteurs se font rares et toute opportunité pour faire des émules doit être prise.

Abeille sur skimmia en fleursPour bien débuter


Dans le livre Bien débuter en Apiculture, vous trouverez tous les conseils pour bien débuter l'apiculture. Des conseils pour se former, comment implanter un rucher, combien de temps y consacrer et aussi les techniques de base qu'il est indispensable de connaître dès le début. Cet ouvrage sera aussi utile à celui qui n'est pas encore sûr de vouloir se lancer dans l'apiculture mais désire savoir à quoi il s'engage.

Et vous quelles sont vos raisons?

Autres articles:


Ruche en paille
Commencer l'apiculture: sa première colonie



abeille en gros plan avec sac à pollen

Les différentes races d'abeilles



Ruche éclatée


La ruche





2 commentaires:

  1. Très intéressant. Je tenterai l'expérience le printemps prochain.

    RépondreSupprimer
  2. Excellente idée. Les débuts ne sont pas toujours faciles. Je te conseille de suivre une formation pratique et de rester en contact avec des apiculteurs expérimentés. Avec mes meilleurs souhaits de succes.

    RépondreSupprimer