lundi 14 août 2017

Comment réussir ses débuts en apiculture

Débuter l'apiculture est un souhait de beaucoup de personnes mais qui n'est pas toujours réalisé car on ne sait pas comment bien commencer. Dans cet article, je vais expliquer comment démarrer ainsi que les difficultés à surmonter pour devenir apiculteur. En espérant pouvoir aider quelques personnes à découvrir ce merveilleux hobby qu'est l'apiculture et leur faire éviter les erreurs trop souvent commises au début.

Comment apprendre l'apiculture?

Suivre un cours


Suivre un cours est certainement la meilleure façon de procéder. Ils existent de nombreux groupements apicoles qui organisent régulièrement des cours de formation en apiculture. Ces cours sont destinés à des débutants et ne nécessitent pas de connaissances préalables.

La durée du cours est généralement sur deux saisons. Cela peut sembler long mais permet d'apprendre les bases la première année et d'étudier des techniques plus élaborées par la suite.

L'important est de choisir une formation qui donne une grande importance à la pratique. Examinez le programme de cours pour voir s'il faut une ruche et si le groupement dispose d'un rucher école pour l'accueillir durant la formation. Si la réponse est négative à ces deux questions, méfiez-vous car la pratique en groupe sera inexistante. En apiculture, beaucoup de techniques s'apprennent par l'observation et la pratique .

Un des avantages du cours est aussi de rencontrer d'autres apiculteurs avec qui vous pourrez échanger et continuer à avoir des contacts par la suite. En apiculture, l'entraide est importante, ne fut ce que pour le prêt de matériel quand on débute.

Le compagnonnage


Apprendre avec un apiculteur expérimenté est aussi une bonne méthode. Pendant un ou deux ans, vous accompagnez un apiculteur dans tous les travaux qu'il effectue dans son rucher. C'est une formation sur le tas, très vivante. N'hésitez pas à recourir à ce type apprentissage si on vous le propose. Pour vous, c'est enrichissant et pour l'apiculteur , il s'agit d'une aide souvent la bienvenue.

Deux apiculteurs travaillant sur des ruches

Ce type d'apprentissage ne dispense pas de suivre un cours par la suite ou au moins de suivre une solide formation théorique dans un livre. Les inconvénients de cette formation est de n'apprendre que les techniques pratiquées par votre formateur. Le niveau de l'apprentissage sera aussi dépendant du niveau de votre formateur.

Se faire parrainer


Si vous suivez un cours, on vous attribuera probablement un parrain. Il s'agit d'un apiculteur expérimenté qui pourra vous aider dans des conseils pratiques lors de vos premières visites dans vos colonies.

Il vous proposera sans doute de l'accompagner quand il visite ses propres colonies. Faites-le car observer et apprendre sur le tas permet de voir et comprendre les bons gestes.

Compléter sa formation dans un livre


abeille sur skimiaVous n'apprendrez pas l'apiculture que dans un livre. C'est cependant un excellent complément pour revoir à son aise ce qui a été appris sur le terrain.

Je vous recommande Bien débuter en apiculture disponible en livre numérique et en livre broché.

Apprendre seul


Certains vous diront qu'ils ont appris seuls. C'est possible mais j'ai quelques doutes. Rien ne remplace la pratique. Et même si certains y sont parvenus par leurs propres moyens, ils oublient sans doute de raconter les erreurs et déboires qu'ils ont connus. Apprendre seul dans son coin est à mon avis la meilleure façon de se dégoûter et de faire courir des risques à son entourage.

Les erreurs à éviter 

Débuter tout seul


Je ne développerai pas car je me suis déjà étendu sur le sujet au paragraphe précédent. Ne pas se former est pourtant la plus grosse erreur que peut commettre un débutant en apiculture.

N'avoir qu'une ruche


Commencez dès que possible avec au moins deux ruches. Peut-être que dans le cadre d'un cours, vous n'aurez qu'une colonie la première année mais très certainement que la division de la colonie sera au programme de la seconde année de cours.

Avec une seule colonie, vous manquez d'une base de comparaison importante. Si une colonie fait ses premières sorties au printemps mais que la deuxième ne présente pas d'activité, vous avez un signal qu'il faut s'inquiéter de cette dernière.

Si une de vos colonies est orpheline, une façon simple de la remérer est d'y placer un cadre de couvain d'une autre colonie. Cela offre la possibilité de construire une cellule royale ou simplement de faire le test du couvain.

Ne pas mûrir son projet


Débuter en apiculture ne s'improvise pas. Il est donc important de préparer soigneusement son projet apicole. Je reprends ci-dessous les différentes étapes à suivre:

  • se former
  • choisir son emplacement de rucher: j'y reviendrai par la suite
  • préparer ses ruches: pour ceux qui ne savent pas comment les protéger, lisez l'entretien du matériel apicole
  • acheter le petit matériel : pour commencer, vous aurez besoin d'une tenue de protection, d'une paire de gants, d'un lève-cadre et d'un enfumoir. Quelques cadres, du fil inox et de la cire compléteront la panoplie du parfait apiculteur. Pour plus de conseils sur le choix du matériel, lisez le petit matériel de l'apiculteur.
  • trouver ses premières colonies: si vous suivez un cours, on vous procurera sans doute vos premières colonies ou au moins connaîtrez-vous des apiculteurs qui peuvent vous aider en la matière. Sinon, ne comptez pas trop au début sur les essaims récupérés. Ce sont des souches essaimeuses et vous devrez changer les reines. Envisagez plutôt d'acheter deux bons essaims chez un éleveur sérieux. Vous ne regretterez pas votre investissement.
  • Choisir sa race d'abeilles. ici aussi , je vous recommande de suivre les conseils d'apiculteurs chevronnés de votre région. Voir ici plus d'informations sur quelques races.
Comme vous pouvez le constater, devenir apiculteur ne s'improvise pas. Pensez-y à l'avance, planifiez les étapes. L'idéal est bien entendu de commencer au printemps. Commencez à suivre un cours dès le mois de septembre précédant a du sens pour connaître les bases au moment où les choses sérieuses débutent. Vous pourrez ainsi mettre à profit l'hiver pour acquérir et préparer votre matériel.

L'installation du rucher


Un article a déjà été consacré à ce sujet et je vous invite à lire ou relire les critères à respecter pour bien installer son rucher ainsi que le livre Bien débuter en Apiculture.

Et vous quelles sont vos expériences ou souvenirs quand vous avez débuté?

Autres articles:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire